Parlons sciences célèbre la Journée nationale de la solidarité autochtone avec la collectivité des Six Nations

Le 20 juin 2013

Le 21 juin, l’équipe de Parlons sciences aura l’honneur de célébrer la Journée nationale de solidarité autochtone en participant aux festivités dans la collectivité des Six Nations.

Le matin, l’équipe nationale de Parlons sciences et les bénévoles à la sensibilisation de Parlons sciences de Fanshawe College et de l’Université McMaster se rendront à l’école primaire J.C. Hill dans la collectivité des Six Nations. L’équipe et les bénévoles y auront la possibilité d’observer la cérémonie d’ouverture traditionnelle et le discours de l’Action de grâce, après quoi l’équipe de Parlons sciences présentera le spectacle Mystery of the Elements (Le mystère des éléments) à environ 150 élèves de la maternelle à la 8e année. Après le spectacle scientifique, les élèves seront séparés en groupes afin de participer à des activités culturelles et de pratiquer de l’artisanat. Parlons sciences a organisé une activité basée sur les facteurs qui ont un impact sur les populations de poissons dans leur territoire traditionnel, le bassin versant de la rivière Grand. Plus tard, les élèves se joindront à la marche pour célébrer la Journée nationale de la solidarité autochtone pour honorer la mémoire des ancêtres des Six Nations. Cette marche se fait en solidarité avec les autres collectivités des Premières nations de Turtle Island.

« Nous sommes heureux de participer aux célébrations de la Journée nationale de la solidarité autochtone des Six Nations », affirme Erin Kelly, Assistante des initiatives de Parlons sciences pour des jeunes Autochtones, Métis et Inuits. « Nous essayons de montrer aux élèves ce qui est épatant à propos de la science avec notre spectacle Mystery of the Elements, en présentant le tout dans un contexte qu’ils peuvent comprendre. Nous espérons que les jeunes aimeront l’expérience! »

En après-midi, l’équipe de Parlons sciences tiendra un kiosque sur les lieux de la célébration communautaire, au parc Chiefswood. Les élèves y auront l'occasion de participer à des explorations et des activités scientifiques pratiques avec les bénévoles de Parlons sciences.

C’est en 1996 que Roméo LeBlanc, ancien gouverneur général, a déclaré le 21 juin comme étant la Journée nationale de solidarité autochtone en honneur des Premières nations, des Inuits et des Métis du Canada. Chaque année, les Canadiens et les Canadiennes soulignent cette Journée avec des célébrations à travers le pays.

Parlons sciences tient à remercier les organismes comme Merck Canada pour leur soutien financier aux programmes de sensibilisation à la science, à la technologie, à l’ingénierie et aux mathématiques destinés aux collectivités des Premières nations, des Métis et des Inuits du Canada.

Parlons sciences tient sa Conférence nationale annuelle!

31 mai 2013

Chaque année, Parlons sciences tient une Conférence nationale pour les coordonnateurs de site de Parlons sciences à travers le Canada. Ceux-ci se rassemblent pour cinq jours de collaboration, de développement et d'amusement!

Durant la Conférence, environ 60 coordonnateurs étaient réunis à l'Université Western à London, Ontario, pour participer à la conférence nationale et apprendre de nouvelles techniques, partager leurs défis et leurs réussites, et chercher de l'inspiration auprès des autres bénévoles à travers le pays!

Au cours de la journée du mercredi, Parlons sciences a accueilli plus de 30 nouveaux coordonnateurs au sein de l'équipe de sensibilisation. Ces nouveaux coordonnateurs ont passé une journée complète de familiarisation au cours de laquelle ils ont rencontré les employés du bureau national. Cette session intensive pour les nouveaux coordonnateurs était remplie de présentations interactives et d'ateliers qui servaient à aider les nouveaux membres à s'approprier leur rôle.

Jeudi, les coordonnateurs déjà en poste sont arrivés à la conférence. Tous ensemble, les coordonnateurs ont passé 4 jours à planifier l'année prochaine. Pour donner le coup d'envoi à la Conférence, le conférencier invité Dennis McCormac a offert un discours incroyable à propos de son amour de la génétique et de l'art. Il a incité les coordonnateurs à penser de manière créative à ce qui se fait à Parlons sciences lors de la planification de l'année 2013-2014.

Les sessions de la fin de semaine incluaient les mises à jour des sites, des discussions sur les réussites et les défis, la planification des événements pour l'année prochaine et du réseautage avec les autres coordonnateurs de site et les employés nationaux. L'autre présentation spéciale de cette année était une formation sur les relations avec les médias, animée par la firme de relations publiques Hill and Knowlton Strategies, de Toronto, Ontario.

La conférence s'est terminée avec un banquet pour célébrer le 20ème anniversaire de Parlons sciences et nos récipiendaires des prix nationaux.

La conférence a pris fin dimanche et nos coordonnateurs sont retournés à la maison avec de nouvelles connaissances, des points de vue différents et de nouvelles idées!

Le programme «KidSafe» s’amuse avec la science judiciaire

29 avril 2013


MicroscopesParlons sciences à l'Université Simon Fraser a récemment fait équipe avec le programme « KidSafe » de l'école primaire Florence Nightingale pour offrir des activités inspirantes de sensibilisation aux sciences!

Fatima Ahmed, une bénévole de la sensibilisation de Parlons sciences qui a pris part à la première visite au programme « KidSafe », partage son expérience:

KidSafe est un organisme caritatif qui offre un environnement familial et sécuritaire, du soutien et des activités aux enfants à risque du centre-ville. Depuis son lancement en 1993, KidSafe a développé des programmes pour les vacances et des programmes parascolaires, qui aident ces enfants à composer avec les nombreuses influences négatives de leurs quotidiens, tout en leur permettant d'avoir accès à des activités auxquelles ils ne pourraient pas participer autrement. Présentement, KidSafe supporte 400 enfants issus de 6 écoles primaires de Vancouver et continue de fonctionner et de se développer à l'aide de contributions généreuses provenant de plusieurs agences et de dons individuels.

Le 8 mars dernier, les bénévoles à la sensibilisation de Parlons sciences à l'Université Simon Fraser ont visité un groupe de 10 préadolescentes inscrites dans le programme parascolaire de KidSafe, pour un après-midi amusant de science judiciaire!

Nous avons entraîné les filles dans une investigation de scène de crime afin de mieux comprendre les réactions chimiques et leurs applications pratiques. Les participantes ont d'abord décrit (par couleur, apparence et odeur) une série de réactions entre des poudres connues et différents réactifs, incluant du bicarbonate de soude, du carbonate de sodium, de la fécule de maïs, de l'iode, du vinaigre et de la phénolphtaléine. Les filles ont aussi appris des techniques simples pour relever et classer des empreintes digitales en se basant sur des motifs uniques et distincts.

Par la suite, l'activité comprenait une scène de crime où une poudre mystérieuse, une empreinte de pied et des empreintes digitales faisaient partie des preuves. En utilisant les techniques et les informations qu'ils venaient d'acquérir, les participantes devaient déterminer qui était le coupable. Nous avons rendu l'activité plus interactive en fournissant un témoignage pour chacun des trois « suspects » en incluant même des informations superflues pour tenter de semer le doute dans la tête des élèves. Pour pimenter l'activité, les filles étaient divisées en équipes et la première équipe à résoudre le crime remportait un prix!

Un chaos joyeux a régné toute la journée alors que les élèves réfléchissaient, discutaient et questionnaient tout au long de leurs démarches pour trouver le coupable. Grâce aux techniques sournoises des bénévoles, le pauvre enseignant s'est souvent retrouvé dans des interrogatoires poussés et considéré comme le suspect principal par plusieurs équipes!

À la fin de l'après-midi, les participantes ont raconté à quel point elles avaient aimé l'activité et qu'elles avaient fait des liens entre les émissions de télévision et les techniques qu'elles ont apprises. Quelques élèves plus timides se sont démarqués en s'investissant dans leur équipe avec enthousiasme et en contribuant à l'enquête. En bref, l'activité a été grandement appréciée par les élèves, les bénévoles et les enseignants!

Le programme KidSafe a demandé plus de visites de la part de Parlons sciences à l'Université Simon Fraser et les bénévoles ont hâte d'y retourner!

Journée de la biologie moléculaire!

30 avril 2013

Le 4 avril dernier, 100 élèves de secondaire 4 et 5 se sont rendus à l'Université McMaster, à Hamilton, en Ontario pour une journée de biologie moléculaire remplie de plaisir!
Cet événement s'est tenu en collaboration avec le département de biologie de l'Université McMaster et Parlons sciences, sous la supervision de Julia Shen, bénévole à la sensibilisation de Parlons sciences à l'Université McMaster.

Une fois arrivés à l'Université McMaster, les élèves ont passé la matinée à apprendre ce que sont l'ADN et le gel électrophorèse. Après avoir partagé ces notions avec les élèves, Julia a animé une activité interactive où les élèves ont utilisé des micros pipettes pour réaliser leur propre gel électrophorèse! Les élèves ont vraiment aimé utiliser les micros pipettes et analysé leur gel. Certains élèves ont même rapporté leur gel à la maison!

Lorsque Julia était au secondaire, elle avait eu la chance de participer à un événement semblable de Parlons sciences!

« Participer à des événements de Parlons sciences quand j'étais au secondaire a contribué à augmenter mon intérêt pour les sciences. J'étais en mesure d'appliquer ce que j'apprenais en classe et d'utiliser du matériel plus perfectionné. » raconte Julia, « Les bénévoles étaient des ressources phénoménales et ont vraiment bien expliqué le contenu. Grâce à cet événement, j'ai eu un premier aperçu de ce qu'est la science au niveau universitaire et je suis reconnaissante d'avoir eu cette opportunité ».
Peut-être qu'un des élèves qui a participé à la Journée de la biologie moléculaire sera de retour dans quelques années en tant que bénévole de Parlons sciences et aidera à améliorer la culture scientifique en inspirant les autres enfants!

Le support pour la sensibilisation de Parlons sciences dans le sud de l'Ontario est fourni en partie par l'agence fédérale de développement économique pour le sud de l'Ontario. Pour plus d'informations, visitez notre page des supporters.

Des aéroglisseurs et des piles à combustible suscitent tout un engouement aux Olympiades nationales de Compétences Canada

Le 11 juin 2013

La fin de semaine dernière, Parlons sciences s’est joint aux Olympiades nationales de Compétences Canada au stade BC Place, à Vancouver! Les 6 et 7 juin, des bénévoles à la sensibilisation de Parlons science de l’Université de la Colombie-Britannique et de l’Université Simon Fraser s’affairaient à étudier la science, la technologie, l’ingénierie, et les mathématiques des métiers spécialisés.

Les Olympiades nationale de Compétences Canada se déroulaient du 5 au 8 juin. Chaque année, cet événement réunit des centaines de jeunes de partout au Canada dans une compétition de métiers et de technologie de style olympique. Lors de cet événement, plusieurs groupes scolaires s’ajoutent aux quelque 500 concurrents afin de prendre part à l’engouement.

La collaboration entre les équipes de sensibilisation de Parlons sciences à l’Université de la Colombie-Britannique et à l’Université Simon Fraser a rassemblé 11 bénévoles en 2 jours. Parmi les volontaires, on pouvait compter 4 des coordinateurs de sites de la région : Jennifer Choo, Nicole Bance, Natasha Holmes et Martin Lee.

Après les Olympiades, Natasha Holmes a affirmé que « ce qui rendait cet événement spécial c’était l’expérience qu’en tiraient les bénévoles de Parlons sciences. C’était enrichissant de voir les jeunes étudiants participer à des épreuves des plus stimulantes. Nous étions tous très impressionnés par la diversité des applications de la science desquelles nous allions parler. »

Les bénévoles à la sensibilisation de Parlons sciences tenaient un kiosque à l’intention d’élèves de la 7e à la 11e année. Les activités y étaient axées sur les moteurs, les engrenages et les piles à combustibles. « Les jeunes ont aimé concevoir leur propre moteur, et ils avaient hâte d’essayer d’en faire un autre à la maison à l’aide du dépliant contenant les directives de construction », explique Martin Lee, coordinateur de site de Parlons sciences de l’Université Simon Fraser.

« À quelques reprises, j’ai vu des étincelles s’allumer dans les yeux des jeunes lorsqu’ils comprenaient ce qu’on leur montrait », affirme Natasha Holmes à propos des élèves qui visitaient le kiosque sur les moteurs de toutes sortes. Selon Nicole Bance, « l’activité sur la voiture à pile à combustible a été un franc succès ; les élèves faisaient des liens avec le choix d'un moyen de transport. Ces liens entre l’activité qu'ils faisaient et le choix d'un véhicule ont ouvert des discussions intéressantes entre les jeunes et les bénévoles. »

« Une fois de plus, cela m’a fait prendre conscience à quel point les activités pratiques sont importantes pour les jeunes », explique Nicole Bance à propos de son expérience au kiosque. « Un des jeunes a également dit : “C’est tellement cool de voir comment fonctionne la science ; c’est beaucoup plus amusant que d’écouter en classe”. »

En plus du kiosque d’activités, les bénévoles à la sensibilisation de Parlons sciences ont présenté un spectacle à propos de la physique. Les élèves ont eu la chance d’utiliser des matériaux de démonstration offerts par le département de physique et d’astronomie de l’Université de la Colombie-Britannique. Ils regardaient avec curiosité et participaient avec avidité aux démonstrations avec des dominos géants ou un générateur Van de Graaff, une activité sur le mouvement gyroscopique, et même une présentation avec un aéroglisseur!

C’était une fin de semaine occupée pour les bénévoles et pour les élèves qui ont participé à la compétition. Pour avoir de l’information sur les gagnants des Olympiades nationales de Compétences Canada, vous pouvez consulter le site Web de Compétences Canada : www.skillscanada.com

 

Voyager avec Parlons sciences

Le 4 juin 2013

En juin, des bénévoles du Programme de la sensibilisation de Parlons sciences de L'Université Memorial se sont rendus au Sud-Ouest de l’ile pour faire découvrir la science à plus de 250 étudiants.

Le voyage a commencé avec une visite à l’école Stephenville Elementary. Tous les élèves de la 5e année ont participé à un atelier de laboratoire médico-légal. Les 82 étudiants sont vite devenus des scientifiques du domaine médico-légal en se servant de la science pour résoudre un mystère.

Le lendemain, les bénévoles ont dirigé six ateliers à l’école E.A. Butler All Grade de McKay’s. Il y avait un atelier pour tous, de la maternelle à la 9e année lors de cette journée à McKay’s, en passant par la fabrication de fossiles de dinosaures pour les jeunes du primaire à la construction de sondes spatiales pour l’exploration de Mars pour les étudiants de 9e année.

Avant de retourner à St. John's, les bénévoles ont fait un dernier arrêt à Our Lady of Mercy School à St. Georges où ils ont animé quatre ateliers pour les élèves du premier et deuxième cycle primaire.

« Ce qui m’a le plus impressionné, c’est de voir 40 jeunes avec tant d'enthousiasme pour des questions sur les dinosaures… Moi! Moi! Moi! Je connais la réponse! » nous a dit Timothée Govare, l’un des bénévoles du Programme de la sensibilisation Parlons sciences. « Le meilleur sentiment possible, en tant qu'animateur, c’est de voir tous les élèves m’écouter attentivement parce qu’ils sentent que ce que je vais leur dire satisfera leur curiosité. »

Selon les trois bénévoles qui ont voyagé à ces écoles, ils ont eu le plaisir de découvrir une autre région de la province. Barun Maity, l’un des bénévoles, nous a dit : « Tous les jours, après les ateliers dans les écoles, nous faisions une visite pour explorer la communauté et la beauté de la nature des alentours. Nous nous sommes arrêtés pour regarder les chutes dans le Humber Valley, après avoir grimpé au travers des rochers pour se rendre au bas de la chute. Et nous avons plongé dans l’eau froide de l’océan et de Deer Lake. J’espère pouvoir faire d’autres voyages dans le milieu rural au cours des jours qui viennent car j'ai envie de découvrir encore plus de communautés ruraux de Terre-Neuve-et-Labrador. »

La sensibilisation au programme Parlons sciences en milieu rural à Terre-Neuve et Labrador est rendue possible grâce au généreux soutien de Hibernia Management and Development Company Ltd.

Sous-catégories

font-load

Pourquoi les sciences?

Les sciences sont tout autour de nous. Elles nous accompagnent dans la vie de tous les jours, jour après jour!  

 
Conception : Ms.O & Co., Développement & Hébergement par Intermix.ca