Skip to Main Content / Passer au contenu
 

Une bénévole de Parlons sciences est heureuse de donner à son tour

2017-06-05 | Actualités, Actualités & événements

Kezia FourieÀ l’Expo-sciences régionale de Saskatoon, Kezia Fourie, bénévole de Parlons sciences, se promène entre les divers projets exposés. Elle écoute les idées des élèves, prodigue des encouragements et évalue leurs projets. Cela la ramène au temps où elle était dans leurs souliers.

« Il y a six ans, mon professeur de 8année a décidé que nous participerions à l’Expo-sciences, se souvient Kezia. J’ai alors compris à quel point j’aimais les sciences. J’étais attirée par la recherche et l’exploration d’idées. Cette expérience a été une grande source d’inspiration pour moi. »

Trois ans plus tard, Kezia a présenté un autre projet dans le cadre d’Expo-sciences. Elle décrit ce moment comme un tournant dans sa vie. « J’ai alors su que c’était ma voie », raconte-t-elle.

Maintenant, Kezia est à mi-parcours du programme de baccalauréat en microbiologie et en immunologie de l’Université de la Saskatchewan. Elle donne de son temps à Parlons sciences dans l’objectif de partager son amour des sciences avec des enfants et des jeunes et de les inspirer comme ses professeurs l’ont inspirée. 

Lors de sa première activité de bénévolat auprès de Parlons sciences, Kezia a accompagné des enfants de 5 à 7 ans en visite au Musée des sciences naturelles et à l’étable laitière Rayner, située sur le campus. L’expérience a été tellement positive que Kezia voulait la renouveler. Or, un membre de l’équipe de Parlons sciences lui a proposé de faire partie du jury de l’Expo-sciences.

« J’ai accepté sans aucune hésitation. L’Expo-sciences a vraiment changé ma vie et je voulais donner à mon tour, raconte Kezia. J’ai d’ailleurs reconnu un membre du jury qui avait évalué mon projet quand j’étais plus jeune. Je l’ai remerciée et elle se souvenait même de mon projet. »

Maintenant, c’était au tour de Kezia d’exercer une influence à titre de membre du jury. Elle a pris le temps d’échanger avec les élèves et de les écouter parler avec enthousiasme de leur projet. « C’était une formidable occasion de les écouter raconter leur histoire et de leur dire que je suis déjà passée par là, ajoute Kezia. Je me reconnaissais dans ces jeunes. Je me voyais quand j’avais leur âge, les yeux brillants de joie. »

En fait, les élèves ont eu un effet sur Kezia autant qu’elle en a eu un sur eux. « J’ai été très impressionnée par le sens de l’initiative de ces élèves et par le nombre d’heures qu’ils avaient consacré à leur projet. Un élève de 9e ou 10e année avait une compréhension des techniques de sciences biomédicales à laquelle on se serait plutôt attendu de la part d’un étudiant de deuxième année de mon programme, explique Kezia. Cela m’a rappelé pourquoi je suis attirée par les sciences. Il y a tant d’avenues à explorer. »

Pour Kezia, les avantages du bénévolat auprès de Parlons sciences sont nombreux. Son expérience lui a permis d’améliorer ses aptitudes à s’exprimer en public et sa capacité à transmettre ses connaissances en les vulgarisant. Elle a également compris à quel point il est important de s’échapper du laboratoire pour partager ses connaissances, son expérience et sa passion. « Le fait de sortir de ma bulle et d’aller voir ce que d’autres personnes font ne peut que m’aider à grandir », constate-t-elle.

Et puis, le fait d’être une source d’inspiration pour des jeunes lui apporte beaucoup de joie — c’est d’ailleurs l’une des choses importantes qu’elle veut faire à l’avenir, que ce soit dans un cadre professionnel ou bénévole. « J’aime motiver des jeunes et les aider à découvrir ce qu’ils aiment et à l’apprécier grâce à une expérience unique », explique Kezia. 

C’est pourquoi Kezia est si heureuse d’avoir l’occasion de faire du bénévolat pour Parlons sciences. « Les élèves trouvent peut-être ennuyeux de découvrir les sciences dans les livres seulement, avoue-t-elle. Mais Parlons sciences leur offre la chance d’avoir une expérience pratique qui peut être à l’origine d’une passion — une occasion d’explorer les sciences dans un environnement où ils peuvent réellement apprendre et grandir. »

C’est grâce à tous ceux qui nous appuient généreusement et à des bénévoles dévoués comme Kezia que nous pouvons offrir aux élèves une expérience motivante et inspirante. Comme le dit Kezia, « Grâce au soutien des donateurs, les élèves apprennent par la pratique. Sans vous, nous ne pourrions continuer à transmettre la curiosité que les sciences nous inspirent. »